Une gouvernance d’un autre âge : Illisible, byzantine et ruineuse

On délibère minutieusement au Conseil sur des sujets mineurs. On y survole les sujets importants. Et on les expédie quand ils engagent financièrement le Barreau de Paris pour plusieurs décennies, comme le projet de MODA aux Batignolles. J’ai constaté, quand je siégeais au Conseil, un rapport inversement proportionnel entre la durée des délibérations et les montants engagés. Continuer la lecture de « Une gouvernance d’un autre âge : Illisible, byzantine et ruineuse »

L’élection du Bâtonnier de Paris en 2015 : Comment a-t-on pu en on arriver là ?

« Bataille sans merci pour un bâtonnat de Paris très convoité » (Le Figaro), « L’élection du futur bâtonnier de Paris donne lieu à des affrontements féroces » (Les Échos), « Des avocats plaident pour un bâtonnier sans vice » (Le Monde), « Une baston pour un bâton » (l’L’Obs).

Jamais une élection au Bâtonnat n’avait été aussi commentée. Continuer la lecture de « L’élection du Bâtonnier de Paris en 2015 : Comment a-t-on pu en on arriver là ? »

1 000 raisons de me présenter dont une impérative

1 000 raisons de me présenter dont une impérative.

Je feuilletais il y a quelques semaines une revue de presse qui rendait compte de l’élection au bâtonnat de l’an dernier.

Prenez votre respiration…. Lisez bien.

« Pourquoi vouloir à tout prix devenir bâtonnier ? Le prestige, bien sûr. Mais le fauteuil promet aussi des indemnités qui ne sont pas à négliger : autour de 220 000 euros annuels, auxquels s’ajoutent la voiture et le gyrophare de fonction, les appartements privés place Dauphine, l’une des plus belles places de Paris, et une prime de départ de 90 000 euros. L’aura du poste tient aussi aux hochets dont le bâtonnier dispose. A commencer par un contingent de décorations dont le petit monde des avocats raffole. Sans parler des postes rémunérés de secrétaires de commission à distribuer à ses fidèles soutiens… Dans son budget annuel, l’Ordre des Avocats de Paris dispose encore d’une enveloppe tournant autour des 5 millions d’euros » (L’express).

Continuer la lecture de « 1 000 raisons de me présenter dont une impérative »